Blog

Comment se préparer au rythme de l’école au retour des vacances ?

 

Vous passez de merveilleuses vacances en famille, entre amis avec vos enfants. Nous sommes désolés de casser l’ambiance mais nous devons vous dire quelque chose, et c’est pour votre bien.
Dans quelques jours, la rentrée va arriver.

En ce moment, vous êtes en mode vacances et vous souhaitez profiter de vos derniers jours de liberté avant de reprendre la routine. Vous allez donc repousser jusqu’à la veille le moment fatidique où vous allez vous dire qu’il faut reprendre le rythme car demain c’est le retour au travail pour vous et à l’école pour vos enfants.

Et si cette année au lieu de vivre un choc psychologique de retour à la réalité, vous décidiez de vous y préparer progressivement. Pour votre bien et surtout celui de vos enfants qui vivent encore dans l’innocence des vacances éternelles, cet article peut vous aider à vous préparer psychologiquement aux prochains jours.

 

Les activités

Quand l’école va reprendre, les enfants vont se retrouver enfermés en classe à devoir suivre les consignes de l’instituteur ou professeur entourés d’autres enfants plus au moins bruyants. Ils vont devoir être concentrés et attentifs. Il faut donc les préparer à être à nouveau patients et concentrés pour faire quelque chose à l’approche de la rentrée. Sinon ils risquent d’avoir des difficultés puisqu’ils ont passé tout l’été à s’amuser.

Le but n’étant pas de gâcher les derniers jours de vacances de vos enfants, il faut les amener progressivement à avoir des moments de calme dédiés à des exercices de concertation (coloriage, découpage, création ou construction d’un petit objet) ou des exercices d’apprentissage (lecture seul ou avec vous, écriture de ligne ou rédaction de petites histoires, cahier de vacances quand celui-ci n’a pas été ouvert ou terminé).
Vous pouvez aussi décider de faire une recette de gâteau ensemble pour le remettre en condition de suivre des règles.


La préparation du rituel du coucher pour les enfants

Les enfants peuvent avoir des difficultés à se coucher et c’est pour cela qu’il faut appliquer un rituel du coucher pour que cela devienne un automatisme pour l’enfant. Il ne faut donc pas vous amuser à changer tous les jours l’ordre du bain, du dîner, des devoirs, des jeux, de l’histoire à lire et des bisous. L’enfant se construit en fonction d’un rythme qu’on lui donne et qui lui sert de repère.

Vous pouvez choisir de commencer par faire les devoirs ou les jeux (en fonction de l’âge de l’enfant), vient ensuite le temps de reprendre des forces avec le repas. Comme il arrive qu’on se salisse quand on mange, suivra le bain.

Après s’être bien laver et mis en tenue de combat pour vivre plein d’aventures durant son sommeil, il faut aider l’enfant à être calme pour favoriser son endormissement. L’enfant va choisir un livre dans sa petite bibliothèque (car il a une collection d’histoires passionnantes) et un moment de complicité va se nouer durant cette lecture (en fonction de l’âge de l’enfant, il y aura un ou plusieurs lecteurs).

Après la lecture de son histoire préférée, le temps des câlins vient clôturer ce rituel du coucher. Cela réconforte l’enfant. Il peut dormir en toute quiétude car il n’est pas seul, vous êtes là et vous allez le retrouver le lendemain matin.

Si votre enfant a peur du noir, vous pouvez utiliser une petite veilleuse pour le rassurer. Vous pouvez aussi lui dire que vous allez laisser la lumière du couloir et pousser un peu sa porte le temps que vous fassiez certaines choses et qu’ensuite vous l’éteindrez.

 

L’heure du coucher des enfants

Comme vous, les enfants ont profité d’une certaine flexibilité des horaires. Les soirées au restaurant, les barbecues interminables, les spectacles au camping, les activités en famille, etc. Vous en avez bien profité et il vous est arrivé de vous coucher très tard pour vous lever tard. En période de vacances, c’est tout à fait normal d’en profiter un peu. Malheureusement avec le retour au travail et le début de l’école, il ne sera plus possible de vous coucher tard et de vous lever tôt. Vous n’arriverez pas à tenir ce rythme longtemps (et les enfants non plus) avec le manque de sommeil cumulé.

Au lieu d’attendre la veille et de faire vivre à tout le monde un véritable choc, il est préférable d’habituer les enfants à se coucher tôt au moins une semaine avant la reprise de l’école.

Pour vous aider et faire comprendre le changement progressif à vos enfants, vous pouvez faire un retroplanning :

DateHeure du coucher
dimanche 26 et lundi 27/08entre 21h et 22h
mardi 28 et mercredi 29/08entre 20h30 et 21h30
jeudi 30 et vendredi 31/08entre 20h et 21h
samedi 01 et dimanche 02/09entre 19h et 20h (max. 21h)

L’heure du réveil des enfants

Pour éviter les réveils difficiles et faire comprendre aux enfants que les grasses matinées c’est fini (et aussi pour vous puisque votre petit ne va pas se lever tout seul), il faut procéder de la même façon que pour le coucher. Il faut progressivement habituer votre enfant à se lever tôt.

Si votre enfant doit être debout vers 7h, il va falloir progressivement lui apprendre à se lever à cette heure-ci et profitez des derniers jours de vacances pour l’habituer à se coucher tôt et à se lever tôt.

Vous pouvez à nouveau utiliser la technique du retroplanning :

DateHeure du lever
lundi 27/08entre 8h30 et 9h
mardi 28 et mercredi 29/08entre 8h et 8h30
jeudi 30 et vendredi 31/08entre 7h30 et 8h
samedi 01 et dimanche 02/09entre 7h et 7h 30
jour de la reprise de l’école (lundi 03/09)7h


Les repas en famille

Durant les vacances, toute la famille a fait des excès côté nourriture. Il y a eu des nombreux apéritifs en famille et entre amis, des anniversaires qui ont peut-être été fêtés, des soirées, des fêtes de village ou des événements sur votre lieu de vacances.

La rentrée approche et avec elle, les bonnes habitudes. Il faut manger à heures fixes pour cadrer les repas. Et il faut aussi éviter de manger trop tard car cela risque d’être en décalage avec le nouveau rythme qui vous prépare à la rentrée.

Essayer de manger à nouveau équilibré et limitant de plus en plus les grignotages de cochonneries et autres excès. Votre organisme doit progressivement revenir à une alimentation plus en conformité avec le rythme de la rentrée.

Autres articles